L'histoire de Loading Data débute en 1999 sous l'impulsion de Lo (chant, guitare) qui enregistre un premier essai qui a pour nom Four-track junction, avec à ses côtés, Mr.Stuf et Scot 76 aux postes de batteur et bassiste. Rapidement, le groupe se fait un petit nom sur la scène stoner/rock hexagonale encore balbutiante et sort un EP puis un split avec leurs compatriotes de Low Vibes. En 2002, Loading Data franchi un premier cap en signant avec United Musics Company (Dead Kennedys, Fu Manchu, The Desert Sessions), chez qui les français sortent Frenchman Nevada, leur premier full length. Lo part s'installer aux Etats-Unis et le groupe se sépare pour se "reformer" un peu plus tard avec un nouveau line-up, Adam Keller (batterie) et Mike Shaw (basse) intégrant le désormais trio franco-américain. Sous cette forme, Loading Data sort un deuxième album en 2004 (Disco), avant que Lo retourne en métropole. Désormais, le groupe disposera de deux formations, l'une aux Etats-Unis, l'autre en France où Lo se voit rejoint par deux nouveaux zikos : Pascal Paco et Guiome " Nakat " Ambrosio. En 2006, Loading Data enregistre sous cette forme un nouvel opus, mais le groupe peine à trouver un label. Finalement, début 2007, il signe chez Oui Oui Records, petite structure... argentine qui produit notamment Los Natas et qui distribue donc Rodeo ghettoblaster, le troisième effort des Loading Data.